Aujourd'hui :13 April, 2021

Traque des ADF à Beni : le CEPADHO invite l’armée à renforcer la sécurité des zones conquises

Le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) a demandé mardi 17 décembre aux Forces armées de la RDC, de renforcer la sécurisation des zones conquises, jadis occupées par les rebelles ougandais des ADF.

« Nous appelons les Forces armées à plus de sécurisation des villages, agglomérations, et quartiers périphériques de la ville pour mettre fin aux tueries de la population », a déclaré Me Omar Kavota, coordonnateur du CEPADHO.

Son appel intervient après les attaques et tueries de la population civile par les rebelles des ADF à Rwangoma, Ndombi, Baobah et à Kamango.

Les mécanismes de sécurisation de toutes ces agglomérations ne sont pas conséquents, a estimé Me Kavota. Il pense que pour éviter des surprises désagréables pendant les opérations, l’armée doit redoubler d’efforts.

Me Omar Kavota soutient que les ADF multiplient les tueries contre les civils, pour venger les pertes qui leurs sont infligées par l’armée dans la profondeur du triangle de la mort.

Selon lui, les FARDC ont fourni des efforts considérables qui poussent les ADF à vouloir obtenir de la population un mécontentement de nature à briser le mariage qui existe entre elle et l’armée pour les traquer.

« Les FARDC fournissent des efforts. Mais ces efforts doivent être redoublés pour éviter que ce drame ne se reproduise », a-t-il soutenu.

Source : www.radiookapi.net

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :