Aujourd'hui :23 September, 2020
Photo droit tiers

Tribune : Le Mouvement citoyen DGAOD dit « non » au néocolonialisme derrière les ONG internationales (H. Mutombo)

OPINION – Le peuple congolais a été victime de sévisses, humiliations de tout genre, 

et du pillage de ses ressources naturelles depuis 1887… 

Fort et résilient, il s’est battu au prix du sang contre le colonialisme… Soi-disant pour nos intérêts, ces colons ont coupé les mains de nos aïeux, nombreux ont été vendus et déportés… Et nos richesses ont servi à construire le pouvoir colonial et leurs pays. 

En 1960, nous nous sommes affranchis de ce joug des colons.
Indépendants et souverains, nous avions pris un engagement ferme :
Celui de NE PLUS JAMAIS TOLÉRER une quelconque forme de colonialisme.

Si 60 ans plus tard, le 30 Juin 2020, le Roi des Belges, a présenté ses excuses pour les pires atrocités commises au Congo,
Le peuple qui attend réparation garde allumer la flamme d’opposition contre toute forme de NEOCOLONIALISME,
afin de protéger ses intérêts, ses richesses, contre toute prédation néo-coloniale et tout DIKTAT.

Hélas, certaines ONG internationales en font leur lit pour imposer l’agenda de nouveaux colons en RDC.
Cabales contre des acteurs politiques et des opérateurs économiques, chantages, menaces, campagnes de sape…

PPLAAF, GLOBAL WITNESS sont les agents utilisés par les nouveaux colons pour imposer leur agenda au Congo.

Tout ceux qui refusent de se plier ou de courber l’échine devant eux, ils les détruisent systématiquement dans les médias internationaux à travers des cercles de lobbying, 
Ils ont en horreur les nationalistes.

Ils travaillent à détruire notre patriotisme, notre unité nationale, usant de la division entre nous pour atteindre leurs objectifs

Ils veulent comme les colons controler notre vie politique, notre vie économique et notre vie sociale. C’est changer de méthodes pour revenir autrement mais avec les mêmes objectifs!

Le scandale de l’avocat William BOURDON que nous allons dévoiler dans quelques jours en est une belle illustration de “ses colons belges” d’un autre style qui continue à nous marcher dessus.

Soros et leurs organisations criminelles doivent cesser de nous traiter comme des enfants.

Falsification de documents, fausses accusations et pot-de-vin à des fonctionnaires congolais qui ont donnés des fausses informations en violant la loi, ne sont que quelques-unes des tentatives d’intervention dans nos vies pour les besoins impérialistes.

Il est temps de mettre fin au colonialisme de Soros et à ses organisations. 
Le Congo est un État souverain.

Le peuple congolais reste vigilant et déterminé à combattre ces vielles pratiques qui ont polluées les 60 premières années de son indépendance !

Henri Mutombo

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :