Aujourd'hui :18 September, 2020
Photo droit tiers

Tueries en Ituri : Plus de 15.000 ménages de déplacés sans assistance du gouvernement à Irumu

Plus de 15.000 ménages de déplacés de guerre vivent sans assistance humanitaire du gouvernement congolais dans plusieurs localités touchées par l’insécurité dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri.

Ce chiffre est de l’ONG, Convention pour le Respect des Droits de l’Homme (CRDH) donné à 7SUR7.CD le dimanche 26 juillet 2020 par son coordonnateur dans la région.

Ces déplacés sont venus des localités de Tchabi, Boga, Kazaroho, Kimauthu…en chefferie de Walese-Vonkutu groupement Bandavilemba. Ils sont hébergés dans des écoles, églises et dans des familles d’accueil au sein de trois villages dont Idhou (7.548 ménages), Bwanasula (5.780), Mayalibo (2.198).

« Nous sommes en difficulté ici dans la chefferie pour nourrir ces déplacés qui sont constitués des femmes, hommes et enfants. Ils ont fui les atrocités des hommes armés notamment les présumés rebelles ADF et Maï-Maï qui se livrent aux tueries, pillages. Ils ne sont pas assistés depuis plus d’un mois ni par le gouvernement, moins encore par les ONG d’aide humanitaire. Ça nous fait peur », a déclaré Mumbere Munyanderu, coordonnateur de la CRDH dans la région.

Et d’ajouter : « Là où sont hébergés ces derniers il y a absence des outils de protection contre la pandémie de coronavirus avec le risque d’une contamination en masse ».

Cet activisme lance un appel aux autorités ayant la sécurité dans leurs attributions, de pacifier les régions de provenance de ces déplacés afin qu’ils y retournent.

Bantou Kapanza Son depuis Beni

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :