Aujourd'hui :10 July, 2020
7sur7

Viol sur Mamie Tshibola : le Parquet estime que la fonction d’Eveque de Mukuna est une « circonstance aggravante »

Le Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe estime que, dans l’affaire viol sur Mamie Tshibola, la fonction d’évêque de Pascal Mukuna est une circonstance aggravante.

Dans une la requête de demande de fixation d’audience adressée au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Kalamu et consultée par 7SUR7.CD ce dimanche 24 mai, le Parquet de Gombe indique que le responsable de l’église ACK (Assemblée Chrétienne de Kinshasa, Ndlr) a abusé de sa position de pasteur pour commettre le viol sur la veuve de son ancien collaborateur Kantshia Milongo.

« Avoir, dans les mêmes circonstances de lieu que ci-dessus, sans préjudice de date plus précise mais au courant de la période allant du 13 au 19 janvier 2020, période non encore couverte par le délai légal de prescription de l’action publique, commis un viol par contrainte sur la personne de madame Mamie Tshibola Mafuta, avec cette circonstance aggravante que l’auteur du viol est un ministre du culte, en l’occurrence pasteur de la victime à l’église dénommée Assemblée Chrétienne de Kinshasa qui a abusé de sa position pour le commettre », lit-on dans ce document. 

Signalons que l’instruction de ce dossier qui oppose l’évêque Mukuna à Mamie Tshibola a été déjà clôturée au niveau du Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

D’après les informations livrées par Jean-Claude Katende, 1er vice-président de l’Éveil Patriotique, le procès sera ouvert ce 27 mai au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Kalamu. 

Le numéro un de l’ACK est accusé de viol et des menaces de mort par Mamie Tshibola. Il est en détention préventive à la prison centrale de Makala (centre pénitentiaire de Kinshasa) depuis le 14 mai dernier. 

Prince Mayiro

Source : 7sur7.cd

Share
Congo Actuel
L'actualité de la RDC partout avec vous, 24/24h et 7/7j.
Installer maintenant
%d blogueurs aiment cette page :